12.1. Garantir le fonctionnement de l’interface à la souris et au clavier

Toutes les interactions réalisables à la souris doivent également être possibles au clavier (et inversement).

En d’autres termes, chaque fois qu’il est possible d’interagir avec un composant à la souris, celui-ci doit également être atteignable et fonctionnel au clavier.

C’est par exemple le cas lors de l’affichage/masquage :

Attention

Veiller à ce que les interactions à la souris et au clavier fonctionnent également au toucher (et inversement).

2 commentaires

  • Par claire bizingre, le 13 octobre 2015 à 13:47.

    Bonjour,

    Il me semble qu’il y a une erreur dans le texte suivant, rubrique « Attention » :
    « Par exemple, pour déclencher une action à la perte de focus clavier sur un élément… »

    Remplacer « perte » par « prise », non ?

    Répondre

    • Par Sébastien Delorme, le 14 octobre 2015 à 15:20.

      Bonjour Claire,

      Il s’agit ici d’un exemple, et c’est bien « perte de focus » qu’il faut lire.

      Imaginons qu’en JavaScript, on doive vérifier l’exactitude d’une saisie lorsque l’utilisateur quitte un champ (donc lorsqu’il perd le focus).
      Ici, dans cette fiche, on souhaite préciser qu’il est préférable de lancer la vérification avec l’événement générique onblur (perte de focus) plutôt que la pression sur la touche Tab.

      En effet, l’utilisateur peut tout à fait quitter un champ sans presser Tab (pour passer d’un champ à un autre : certains navigateurs permettent l’utilisation des flèches directionnelles, les utilisateurs de lecteur d’écran le feront à l’aide de différents raccourcis clavier, etc.).

      Sébastien.

      Répondre

Ajouter un commentaire

Les champs avec astérisque (*) sont obligatoires.

Haut de page